Images mouvementées

Forum pour rêveurs fans de cinéma...
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ** Mai cinoche **

Aller en bas 
AuteurMessage
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: ** Mai cinoche **   Ven 10 Mai - 14:05

J'ouvre Very Happy

---------


Inside (Andrés Baiz - 2011)
Mais sorti chez nous en 2012.




Adrian et sa petite amie Belen sont jeunes et très amoureux. Mais lorsque Bélen commence à douter de la fidélité d'Adrian, elle décide d’éprouver ses sentiments en lui faisant croire qu’elle a disparu. Elle s’enferme alors dans une pièce secrète de la maison dont elle seule connaît l’existence. Dans sa précipitation, elle oublie la clé à l’extérieur. Piégée derrière un miroir sans tain, elle va assister impuissante à la nouvelle vie d’Adrian sans elle... ou presque.


Une intéressante petite surprise. Passé presque inaperçu chez nous, ce film moitié thriller paranoïaque, moitié drame d'Andrés Baiz se regarde pourtant tranquillement avec plaisir. Déjà parce qu'il est rare de voir chez nous des films colombien, ensuite parce que même honorable et sans révolutionner nullement le genre, il fonctionne sur une petite mécanique discrète et bien rôdé qui se sert habilement des lieux communs du huis-clôs (quitte à servir du déjà vu) et des questions que le spectateur se pose inconsciemment généralement dans le même temps de visionnage du film ("est-ce que telle ou telle personne s'en sort ?").

Pourtant c'était mal parti.



A noter qu'on aura beaucoup de scènes de nu dans le film. J'vous en ressert un peu une petite louche ? gne


D'abord parce que des trois personnages principaux, celui du mec s'avère d'emblée assez proche du gland imbuvable (ok c'est le rôle qui veut ça mais bon :mrgreen: ) avec un acteur doté d'un jeu monolithique qui le dessert incroyablement bien (ok c'est son jeu d'acteur qui veut ça mais bon :mrgreen: ). Ensuite parce que les personnages et l'introduction du film semblent creusées à la va-vite à coup de truelle. Ils ont tous un problème d'égo et ne fonctionnent presqu'à la jalousie et au misérabilisme. On ajoute à ça des policiers qui ne sont que des caricatures et l'on craint vite le pire (on dirait même des truands les flics). Pourtant Andrés Baiz sans se décourager tisse lentement son petit climat inquiétant un brin trop surligné dans un premier temps mais on se prend lentement au jeu, amusé. On se dit que le film va finir par se vautrer dans l'horrifique de bas-étage, clichés en stock avec érotisme fréquent pour pas que le spectateur relâche son attention ("oh là, look, l'eau se trouble, tu as peur, regarde là, un téton !"). C'est passé sa première demi-heure que le film se réveille et nous implique vraiment en basculant de l'autre côté du miroir (littéralement) en opérant un flash-back sur le troisième personnage jusqu'ici absent, Belem. Comment a t-elle pris cette décision stupide et immature de vouloir jouer un tour cruel à son petit ami, comment cela se retourne contre elle et surtout comment va t-elle survivre et s'en sortir ?




A partir de ce moment le film prend une tournure passionnante en ce sens que Baiz se permet de basculer le regard et donc le point de vue du spectateur en changeant de place. "L'ex-petite amie" qu'on jugeaient répudiée et indigne nous émeut soudain et même si cela n'excuse en rien son geste initial (pour moi hein), on s'intéresse à son calvaire et c'est du coup la nouvelle girlfriend qui a pris sa place chez le monolithique-tu-comprends-je-suis-un-homme-sombre-j'ai-mes-secrets-je-suis-virile-et-latino-Adrian qu'on regarde sous un autre oeil. Celui d'une parvenue qui est bien contente de s'être trouvé un mec riche et compte bien en profiter (propos surligné justement par un policier). D'autant plus que découvrant lentement le fait que Belem serait encore dans la maison, elle s'en accomode d'autant mieux en en disant rien à Adrian. C'est vrai, pourquoi gâcher cette nouvelle relation en faisant réapparaître la disparue ? Qu'elle reste à sa place, on garde la maison, les fringues et tout et tout. On en plaint dorénavant Belem et on finit par avoir envie que Fabiana s'en prenne une dans la tronche ! C'est au final une intéressante étude de la jalousie et de la bassesse enrobées dans un emballage cruel qui finit par surprendre agréablement même si rien de nouveau sous le soleil.




Et cela est d'autant plus intéressant qu'à ce stade le cinéaste abandonne l'aspect purement artificiel et plein de gros sabots de la première partie censée être angoissante et va jouer donc pleinement sur le huis-clos saupoudré de drame en oubliant pas au passage de petites pistes diverses dont une mini-critique de la Colombie, terre d'accueil des nazis (ici la fameuse cache dans la maison fut crée par un ancien officier qui avait paré au fait qu'on puisse le retrouver). Pistes pas toutes développées d'ailleurs mais cela n'est pas au fond le propos du film qui veut avant tout surprendre le spectateur et proposer un vrai film de cinéma (malgré une première demi-heure un brin téléfilmesque --au propre comme au figuré-- qu'il faut surmonter afin d'accéder à ses vrais enjeux). C'est au final parfois bancal mais le film, porté par ses interprêtes féminines et son histoire, marche suffisamment pour qu'on passe un agréable moment.
Enfin dans mon cas.

4/6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: ** Mai cinoche **   Jeu 16 Mai - 9:07

Les Croods:

Aussi mal vendu que Dragons, on s'attend à un film moche, fade et a l'humour lourdingue. Eh non, bon, au niveau graphique j'ai été moins impressionnée que Dragons (les persos surtout sont... bof), mais le film est vraiment sympa. C'est drôle et plein d'action, dès le début.


Je sais plus si c'est en Mai, mais:

Jack, le chasseur de géant:

J'ai bien aimé, c'est un petit divertissement sympa, clairement pas grandiose, pas toujours très beau (la coupe de cheveux d'Ewan Gregor est presque aussi criminelle que sa pub Citroën), même pas très drôle en fin de compte, mais voilà, on ne s'ennuie pas. La fin est ptête un peu torchée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysander
Dragonchat pourpre.
Dragonchat pourpre.
avatar

Nombre de messages : 1621
Age : 101
Localisation : Surement dans une salle de ciné ou pas loin, et sur twitter aussi => http://twitter.com/dJpJl
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: ** Mai cinoche **   Dim 19 Mai - 10:19



Entre enquête policière et film de sabre, le film nous fait suivre l'histoire d'un ouvrier chinois qui va faire échouer un braquage .

Le film passe d’enquête policière a film de kung fu pur et dur, ça oscille constamment entre plusieurs genre avec une réalisation assez bien foutue.

Je ne suis pas vraiment fan de Donnie Yen en général, il passe bien, mais je trouve que quoi qu'il fasse il manque cruellement de charisme, pas grand chose a dire sur Takeshi Kaneshiro que je trouve très bon.

Bref bonne petite surprise qui part dans plein de direction différente et qui m'a bien surpris par moment.



Je résumerai le film comme ça: Brutal, gore,badass et totalement décomplexer.

Karl Urban fait toujours la gueule, mais il le fait bien lol!

L'histoire est simple mais bien fichue, je regrette juste un peu la fin du film, l'univers est bien décris, on entre aperçoit quelque chose de très vaste, mais comme l'action ce passe que dans un immeuble, je suis rester un peu sur ma faim, j'aurai bien voulu en découvrir plus, et du coup je trouve que s'est le plus gros défaut du film.
Il est pas parfait, certain truc son un peu prévisible, mais ça reste un bon film, et pour une fois j'aimerai bien qu'il y ai une suite.



J'ai rien compris a l'histoire, mais les combats son classe



Complot politique, combat et musique rap.

En fait c'est une bonne surprise, d'un point de vue de la réalisation il y a plein d’idée graphique très intéressante, l’ensemble est bien foutu et tout est lisible, les combats vont du chouette au vraiment très spectaculaire.

RZA (que je ne connaissais pas avant) est réalisateur et acteur, mais ne ce met jamais en avant, il y a plein de personnage qu'il développe et laisse respirer, et contrairement a grandmaster, l'histoire est vraiment compréhensible et on sais ce qu'il ce passe tout le temps (et pourtant il y a beaucoup de personnage).

On sent que le gars aimais tout les film chinois et celui ci est finalement un bel hommage, mais si il n'est pas toujours pas fait, notamment sur les choix musicaux (j'ai les oreilles qui on saigner la plupart du temps du film). Mais il est suffisamment intéressant pour que l'on puisse faire abstraction de la bande son.

Bref petite surprise que j'ai vraiment apprécier.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isha
Déjà acclimaté au sirop d'érable
Déjà acclimaté au sirop d'érable
avatar

Nombre de messages : 3966
Age : 29
Localisation : In Absentia.
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: ** Mai cinoche **   Dim 19 Mai - 17:13

The Croods c'est vachement sympa en effet Very Happy

Même avis que fripy !

Le chat-tigre défonce tout I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.last.fm/user/Schmillbick
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: ** Mai cinoche **   Mar 4 Juin - 13:27

Isha a écrit:
Le chat-tigre défonce tout I love you
Moi c'est décidé, j'échange Gizmo contre un chat-tigre. Avec ses grosses papattes :fan:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ** Mai cinoche **   

Revenir en haut Aller en bas
 
** Mai cinoche **
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Images mouvementées :: Le Cinéma du forum !-
Sauter vers: