Images mouvementées

Forum pour rêveurs fans de cinéma...
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les films de septembre !

Aller en bas 
AuteurMessage
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Les films de septembre !   Sam 1 Sep - 20:20

Paranorman:

Vraiment génial, intelligent, drôle, mignon, inventif, tout ça. Et une scène finale sublime.

Neil love love



David et madame Hansen:

Une bonne surprise, je m'attendais à un film avec des effets un peu moches/kitsh, comme dans certains passages de Kamelott (le livre VI surtout), mais non. Très sobre, jamais de pathos, une vraie réussite pour un premier film. Après c'est pas un chef d’œuvre non plus, ça manque de vraies qualités (sauf les dialogues, qui sont très réussies), mais en contrepartie, il n'y a aucun défaut; c'est déjà beaucoup dans le paysage français.


Total Recall
:


Une daube absolue. Y a rien, mais alors rien de bien. C'est horriblement chiant, laid comme pas possible, bordélique, aucune empathie pour les personnages. Le pompon c'est Kate Beckinsale, totalement ridicule en
Spoiler:
 
, qui passe tout le film à déambuler dans des couloirs, tête basse, regard méchant et bouche entrouverte, le tout toujours bien maquillée/brushingée. On n'avait pas fait mieux depuis Megan Fox dans Transformers. Shocked Je crois même que c'est pire, là tout le film se prend tellement au sérieux. Aucun intérêt, du pur foutage de gueule prétentieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maklaine
Pouce qu'y dit.
Pouce qu'y dit.
avatar

Nombre de messages : 575
Age : 36
Localisation : Un trou
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Sam 1 Sep - 20:35

Total Recall :

Arggh quel purge ! Quel crachat à la gueule du public !
Je croyais que le film était censé réadapter la nouvelle d'origine qui n'avait finalement pas grand chose a voir avec le film de Verhoeven. Eh ben non, c'est un gros pompage du premier film jusqu'à certains dialogues qui se retrouvent texto dans cette bouze. Sans le génie de Verhoeven, sans l'ambiguité du scénario d'origine.
La c'est juste naze, c'est impersonnel, les acteurs sont nuls, c'est pompé de Minority Report, de Blade Runner, de Fallout, c'est nul....
Et la fin enlève tout ambiguité. Y a pas de flou entre le réel et le rêve. Faut pas compliquer les choses j'imagine !

Et la fille a trois nichons est bien présente sauf qu'on se demande ce qu'elle fout là. Dans le film original, c'était une mutante de Mars. Là ca se passe sur Terre donc pourquoi 3 nichons ?

0/6




_________________
[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Dim 2 Sep - 10:31

fripouille a écrit:
Paranorman:

Vraiment génial, intelligent, drôle, mignon, inventif, tout ça. Et une scène finale sublime.

Neil love love

Gne veux vouar ! :fan: :la:

frippy super a écrit:

Total Recall
:


Une daube absolue. Y a rien, mais alors rien de bien. C'est horriblement chiant, laid comme pas possible, bordélique, aucune empathie pour les personnages. Le pompon c'est Kate Beckinsale, totalement ridicule en
Spoiler:
 
, qui passe tout le film à déambuler dans des couloirs, tête basse, regard méchant et bouche entrouverte, le tout toujours bien maquillée/brushingée. On n'avait pas fait mieux depuis Megan Fox dans Transformers. Shocked Je crois même que c'est pire, là tout le film se prend tellement au sérieux. Aucun intérêt, du pur foutage de gueule prétentieux.


makou a écrit:
Total Recall :

Arggh quel purge ! Quel crachat à la gueule du public !
Je croyais que le film était censé réadapter la nouvelle d'origine qui n'avait finalement pas grand chose a voir avec le film de Verhoeven. Eh ben non, c'est un gros pompage du premier film jusqu'à certains dialogues qui se retrouvent texto dans cette bouze. Sans le génie de Verhoeven, sans l'ambiguité du scénario d'origine.
La c'est juste naze, c'est impersonnel, les acteurs sont nuls, c'est pompé de Minority Report, de Blade Runner, de Fallout, c'est nul....
Et la fin enlève tout ambiguité. Y a pas de flou entre le réel et le rêve. Faut pas compliquer les choses j'imagine !

Et la fille a trois nichons est bien présente sauf qu'on se demande ce qu'elle fout là. Dans le film original, c'était une mutante de Mars. Là ca se passe sur Terre donc pourquoi 3 nichons ?

0/6

Bien représentatif de notre époque où les remakes ne se foulent pas, ne prennent plus de risques ni rien.
The thing 2011 a été la goutte qui m'a convaincu qu'il n'y en avait décidément plus rien à y attendre de ces films. Sad
edit : exception faite si c'est un grand réalisateur qui s'y colle et là, ça peut devenir très bien. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Dim 2 Sep - 13:56

Plein soleil (René Clément - 1960)




Contre une somme de 5 000 dollars, Tom Ripley est chargé par un milliardaire américain, M. Greenleaf, de ramener à San Francisco son fils Philippe qui passe de trop longues vacances en Italie auprès de sa maîtresse Marge. Tom entre dans l’intimité du couple et devient l’homme à tout faire de Philippe qui le fait participer à toutes ses aventures sans cesser de le mépriser à cause de la trop évidente différence de classe qui les sépare. C’est alors que Tom tue Philippe et usurpe son identité....


Depuis le temps que je voulais le voir, le film n'a pas démérité son statut de film assurément culte qui n'a pas vraiment pris une ride au bout du compte. Mieux, certains partis-pris ont finalement bien traversés le temps et assurent au film un revisionnage toujours plaisant après toutes ces décennies. Ainsi de la violence du film, brute, rapide, sans concession, restant dans le ton semi-documentaire de René Clément (encore un cinéaste de "la qualité française" à redécouvrir au plus vite). On ne s'attarde pas par exemple sur l'acte quand il n'est pas tout bonnement éclipsé par la mise en scène (un corps qui s'effondre symbolisé en un plan par un sac de courses qui tombe avec des légumes qui roulent sans que rien ne vienne arrêter leur course, une idée toute Bressonnienne), mais plutôt sur les conséquences et tout ce que ça va engendrer dans le parcours météoritique du jeune Tom Ripley.




Car, et c'est là le plus intéressant et passionnant, le film, adapté du Talentueux Mr.Ripley de Patricia Highsmith, se concentre sur le personnage principal joué par Alain Delon et comment ce dernier va vivre sa nouvelle identité après s'être débarassé de celui à qui elle appartenait. Rapidement l'engrenage va montrer ses rouages, la mécanique va lentement prendre le sable. Et le spectateur de s'inquiéter pour ce criminel terriblement malin et pourtant bien humain dans ses rares approximations, les petits détails qui font toute la différence. Jusqu'à ce que le piège commence à lentement se refermer... Apparemment le film de Clément semble très fidèle au livre d'Highsmith. Lui et son scénariste Paul Gégauff respectent donc la matière première en se permettant de modifier néanmoins la fin afin de respecter la morale, tout en nous prenant dans un dernier coup de bluff inattendu (effectivement je m'attendait pas à la fin). Il semble que la nouvelle version par Anthony Minghella en 1999 avec Jude Law et Matt Damon soit toute aussi bonne et passionnante d'ailleurs. Very Happy




Soutenu par l'excellente mise en scène de Clément, une histoire passionnante et une musique à plusieurs tons de Nino Rota, le film est surtout l'occasion de voir un trio fabuleux tout au diapason de l'oeuvre. Si Maurice Ronet n'a plus rien à prouver alors, on ne peut qu'être agréablement surpris par une Marie Laforêt certes débutante et parfois approximative mais dont le personnage toujours tendu marche assez bien (pour moi en tout cas). Et puis surtout, il y a un jeune Alain Delon qui débute et s'impose d'emblée comme un immense acteur (disons jusqu'à la fin des années 70...). Félin (c'est aussi le titre d'un film de René Clément au pluriel où l'acteur refera coucou. Et ce ne sera pas la dernière fois puisqu'il jouera en tout dans 4 films du cinéaste), réfléchi, sensuel, charismatique en diable, l'acteur bouffe d'emblée la pellicule. A l'époque il s'agit de son 6ème film mais c'est après ce dernier qu'il est véritablement lancé. Dans les années qui suivent on le trouvera aussi bien chez Visconti, qu'Antonioni, Verneuil, Melville ou Alain Cavalier.... Avant qu'il n'entame une longue chute dans le nanar peu après le très beau "Mr Klein" de Joseph Losey... :mrgreen:

Très grand film.

5/6



=====================



Le sauvage (J.P.Rappeneau - 1975)


Las de la vanité parisienne, Martin (Yves Montand), s'est exilé dans une île près de l'Amérique du Sud. Un jour, de passage à Caracas, sa nuit est troublée par l'irruption de Nelly, jeune femme énergique fuyant son fiancé. Elle propose à Martin de lui vendre un Toulouse-Lautrec, emprunté à son patron en guise de salaire. Martin accepte de l'aider à rentrer en France. Soulagé, il regagne son île où il a la surprise de retrouver Nelly...




Je ne vais pas revenir sur l'analyse du film qu'on peut trouver ici et parle très bien de ce dernier puisque c'est d'ailleurs à elle que je dois d'avoir eu envie de voir ce film. Bref, voilà une comédie mâtinée d'aventure le tout d'une rare élégance. Ce fut un succès à l'époque et il reste bien mérité tant le film ne semble là aussi ne pas avoir pris une ride. Car au delà du formidable travail de restauration qui a été fait d'un point de vue technique sur la pellicule alors complètement bousillée (et la chro en lien le rappelle bien), on peut aussi s'apercevoir qu'en ce qui concerne l'histoire, elle n'a jamais eu à subir de restauration : elle brillait déjà dès la sortie du film en 1975. Si on se penche sur le film, qu'avons nous ?


D'abord deux acteurs interprétant des personnages aux caractères diamétralement opposés qui vont finir par finalement se comprendre, s'entendre, pour arriver à vivre ensemble. Yves Montand, grandiose comme souvent, qui va jouer le rôle de ce "sauvage", homme bourru et sans gêne et pourtant sensible derrière les apparences (il créa de grands parfums dans le passé). En face de lui, Catherine Deneuve en chieuse adorable, pas toujours très mâture, un brin égoïste et avec qui on se prend d'emblée d'empathie dès le début. Il faut dire qu'elle est le personnage sur lequel on se concentre en premier lieu, l'ouverture du film au rythme très rapide (et coïncidant avec le débit-mitraillette de Nelly quand elle parle d'une certaine manière) la montre déjà dépassée par les évènements prise au piège de ce mariage arrangé très vite et dont elle réalise tardivement les conséquences. Nelly n'aime pas subir, il faut qu'elle prenne les rênes, hors de question dès lors qu'elle se laisse embrigader dans un mariage et une vie de famille rangée dont on comprend très vite que ça ne fait pas partie de ses aspirations. Il devient donc étonnant et jouissif qu'elle, l'insaisissable, se heurte au "mur" Montand qui va lui faire changer son point de vue en même temps qu'il va s'ouvrir lentement à son contact.




Si le rythme du film peut à priori surprendre (le début va très vite comme ça a été également maintes fois souligné), ça ralentit pas mal une fois qu'on est sur l'île et c'est en soi pas plus mal car le film déploie des trésors de mise en scène élégante (les plans de l'île qui furent tournés dans plusieurs endroits distincts et Pierre Lhomme à la photographie réussit le tour de force d'unifier tout ça par l'unité de lumière, par exemple. Bon, le montage est aussi très classe), de dialogues savoureux et révèle un duo et des seconds rôles bien foutus. En somme un cinéma vivant qui sait nous émouvoir à chaque fois, à tel point que je me mis à penser à moi-même pendant le film que "c'est pas mal du tout dis donc".
Au final, c'est même très bien. gne

5/6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Mar 4 Sep - 7:47

Anorya a écrit:
Gne veux vouar ! :fan: :la:
T'as pas intérêt à le louper :grr:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Ven 7 Sep - 10:01

Les enfants loups:

Rien de bien original, un joli film qui devient un peu longuet sur sa fin. Tout le passage sur les enfants lorsqu'ils sont jeunes est vraiment excellent, le reste (début et fin) n'est pas au même niveau et retombe dans des petits clichés (le mec ténébreux et solitaire, le maître de la Nature...).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Ven 14 Sep - 9:21

Superstar:

L'idée de départ était excellente, et avec du génie ça aurait pu faire un grand film. Mais non, tout est sous exploité, et stagne juste à un film "qui occupe". On s'ennuie pas tellement, mais y a pas grand chose à en retenir. Et Cécile de France est vite insupportable avec son look de merde. Un film qu'on retrouvera d'ici quelque mois sur la 1, le dimanche soir.
Par contre, contrairement à Mak, j'ai bien aimé Kad Merad.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Mer 19 Sep - 14:34

To Rome with love (Woody Allen - 2012)

"Tu comprends, j'ai très envie de toi mais je peux pas faire ça dans l'appart de Sally. Je peux pas lui faire ça.
_ Ok, sortons, allons ailleurs en voiture.
_ Ouais, allons baiser dans la voiture !"



gne

Un Woody mineur mais un Woody plaisant quoi qu'il en soit. Comme souvent le bonhomme aime à s'entourer d'un casting souvent intéressant et des plus fournis au sein de films pas toujours réussis mais qui conservent un fort capital sympathie. La perspective de voir Ellen Page et Alison Pill était en premier lieu (avant Rome que j'aime beaucoup toutefois) ce qui m'attirait. La première, nouvelle venue chez Allen s'en sort assez bien et je ne l'ai pas trouvée spécialement exécrable. Elle incarne le stéréotype maintenant connu chez le cinéaste du personnage féminin intello et frustré mais attirant au possible pour le héros (et c'est un fan qui s'est revu Manhattan (cf, Diane Keaton) il y a quelques jours qui confirme que ce n'est pas nouveau chez le maître). Pill, joue elle un simple second rôle après une Zelda Fitzgerald étonnante dans Minuit à Paris mais sa fraîcheur et sa joie continuent de me toucher.


La surprise reste un Alec Baldwin en mentor presque constamment là dans toutes les situations à tel point que je me suis demandé à un moment s'il n'était pas un fantôme malicieux mais non. A travers lui on sentirait presque ce vieux renard d'Allen qui parle avec une certaine expérience et si ça se trouve Woody Allen lui fait juste jouer une variation du rôle de mentor qu'il semblait tenir déjà dans Anything else (pas vu), mais qu'importe. A part ça, des saynètes sympathiques, d'autres moins (Benigni...) et des gags parfois assez drôles qui auraient mérités à ne pas trop s'étendre non plus (le coup du mec qui arrive à chanter des airs d'opéra comme un dieu que sous la douche ça dure un peu trop par moments). Un bon Woody donc au final, largement inférieur à d'autres films du maître mais pas déshonorant du tout non plus.

4/6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Mar 2 Oct - 16:10

Le petit magasin des suicides:

C'est curieusement inintéressant. Il n'y a pas vraiment de défauts, l'animation est sympa, le doublage très réussi, un peu d'humour... Mais voilà, on s'ennuie sans trop savoir pourquoi.


Des hommes sans loi:

Tom Hardyyyyyyy love love love
Il est énorme, il enfonce tout le monde rien qu'en grognant. Et même Shia Labeouf arrive à rendre un perso très attachant, ce qui était casse gueule dans le rôle du frère en quête de reconnaissance. Seul petit regret sur le troisième frère, Howard, qui est vraiment sous exploité. Bref, si le film est très bien en lui même, il doit énormément au casting. Et puis il y a de bien beaux plans.

Et même si ça m'énerve pour chaque film, je réintère; marre de voir les trois quarts des critiques -même professionnelles- résumées à "Oh on voit Jessica Chastain toute nuuuue ! Et de face !!"
Et mention spéciale à la critique publiée par un pro: "Aah la nudité frontale de Chastain." Voilà, c'est tout. :grr: :grr:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Mar 2 Oct - 16:16

fripouille a écrit:
Le petit magasin des suicides:

C'est curieusement inintéressant. Il n'y a pas vraiment de défauts, l'animation est sympa, le doublage très réussi, un peu d'humour... Mais voilà, on s'ennuie sans trop savoir pourquoi.

Je me suis profondément ennuyé en lisant le livre de Jean Teulé dont c'est adapté. Et son Charly 9 m'est tombé des mains au 10è chapitre tellement je trouvais ça affligeant. Et ça se vend très bien paraît-il. Bon, j'aurais essayé cet auteur mais c'est pas pour moi.
Du coup je suis pas vraiment chaud pour voir le film du magasin des suicides. Neutral



Citation :
Des hommes sans loi:

Et même si ça m'énerve pour chaque film, je réintère; marre de voir les trois quarts des critiques -même professionnelles- résumées à "Oh on voit Jessica Chastain toute nuuuue ! Et de face !!"
Et mention spéciale à la critique publiée par un pro: "Aah la nudité frontale de Chastain." Voilà, c'est tout. :grr: :grr:


Ben ouais mais voilà, you cannot beat Jessica Chastain.



"eh ouaiiiiiiiiiiiiiiiiis" :mrgreen:


Depuis qu'elle est passée chez Dieu-Malick, sa gloire est toute faite. Prie pour que Tom Hardy joue à poil dans le prochain Malick. :bijour: :bunny:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 28
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Les films de septembre !   Mar 2 Oct - 16:21

Eh bien le bouquin me tentait, puisque l'histoire n'est clairement pas le point faible du film, ou en tout cas l'idée de départ: c'est un peu le souci, d'une super idée, il fait un développement moyen, au final il ne se passe pas grand chose et la fin est bien décevante.




Et s'il n'y avait que pour Jessica Chastain qu'il y avait ces critiques... Cela dit elle est vraiment magnifique, ça on ne peut pas le nier, mais perso je la préfère dans ses petites tenues colorées. Et j'ai pas franchement envie de voir Tom Hardy à poil, il peut garder sa chemise :p)



Ps: Ton image est immonde. Shocked

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les films de septembre !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les films de septembre !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Images mouvementées :: Le Cinéma du forum !-
Sauter vers: