Images mouvementées

Forum pour rêveurs fans de cinéma...
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand les cinéastes s'en foutent sur la gueule...

Aller en bas 
AuteurMessage
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Quand les cinéastes s'en foutent sur la gueule...   Sam 24 Juil - 15:27

L'inverse du topic précédent. :mrgreen:
Là aussi, si vous en avez, notamment des gratinées, je suis preneur. gne

-----


Rivette en 1998 !

2 Extraits :
Citation :
Titanic de James Cameron

Je suis entièrement d'accord avec Jean-Luc dans le Elle de cette semaine (numéro du 2 mars, entretien avec Godard) : ce film est nul. Cameron n'est pas un méchant, ce n'est pas une ordure comme Spielberg. Cameron voudrait être le nouveau De Mille. Malheureusement, lui non plus n'est pas metteur en scène pour un sou. En plus, l'actrice est épouvantable, irregardable, c'est la fille la plus débandante qu'on ait vue sur un écran depuis longtemps. D'où le succès auprès des petites filles, surtout les Américaines boutonneuses et un peu trop grosses qui y vont en pèlerinage ; elles peuvent s'identifier et espérer tomber dans les bras du beau Leonardo.


Citation :
Funny games de Michael Haneke

Quelle honte ! Et quelle ordure ! J'avais bien aimé son premier film, Le Septième continent, de moins en moins les suivants. Celui-ci est abject, pas de la même manière que John Woo mais ces deux-là, je les marie. Et je n'irai pas voir leurs enfants ! C'est pire que Kubrick avec Orange mécanique, un film que je hais également non pour des raisons de cinéma mais pour des raisons de morale. Je me souviens qu'à la sortie, Jacques Demy était scandalisé à en pleurer. Kubrick est une machine, un mutant ou un Martien. Il n'a aucun sentiment humain. Ça devient formidable quand cette machine filme d'autres machines, comme dans 2001.


Ouh putaing. C'est du lourd parfois. Shocked


-------------


François Truffaut sur Antonioni. :mrgreen:


"Question : Pourquoi détestez-vous autant Antonioni ?

«D’abord pour son manque d’humour. Il est si affreusement solennel, si pompeux. Je n’aime pas l’image qu’il projette de lui-même : "Le psychologue de l’âme féminine". Quand De Gaulle a voulu regagner la confiance des Français d’Algérie, il a dit : "Françaises, Français, je vous ai compris." ; Antonioni a fait pareil : "Femmes du Monde entier, je vous ai comprises..."
En fait, mon hostilité envers Antonioni m’a aidé à faire L’Enfant Sauvage. L’un des grands thèmes aujourd’hui est la difficulté de communication entre les humains. C’est très gentil tout ça, et ça donne de bonnes discussions parmi les intellectuels. Mais si vous entrez en contact avec une famille qui a un enfant sourd et muet, vous comprenez alors ce que signifie l’incommunicabilité. Je voulais montrer un vrai manque de communication, pas celui très "mode" dont parle Antonioni.»

François Truffaut, entretien avec Charles Thomas Samuels, 1970. "




---------------------------



Brian de Palma et Argento :



:mrgreen: :nooo:

(bon en fait, les deux s'apprécient même si y'a toujours la petite guéguerre qui qui a copié quoi. Mais la photo me fait marrer donc hop. gne )


----------------


ET...




J'ai gardé le meilleur pour la fin.



Notre ami Jean-luc godard. :mrgreen:




Citation :
Question : Vous n’aimez pas du tout Steven Spielberg. Pourquoi ?
«Parce qu’il pense qu’il est un meilleur metteur-en-scène qu’il n’est.»

Question : Et Lucas c’est pareil ?
«Oh Lucas, c’est encore pire. Ceci dit, c’est un bricoleur, un ingénieur plutôt. Darty est infiniment supérieur à George Lucas.»

Question : Vous avez dit que Cimino met le pognon dans les limousines.
«Mais sur tous les grands films américains ils mettent l’argent dans les limousines. Vous allez sur le tournage d’un grand film américain, vous voyez quarante chauffeurs, syndiqués à la Mafia.»

Question : Et Kubrick ?
«Je respecte, parce qu’il est méticuleux. »

Question : Woody Allen ?
«Je respecte, parce qu’il est seul. Il aime les salles de montage parce qu’il y fait chaud.»

Question : Vous dîtes que Claude Berri c’est moins bien que Duvivier.
«Oui, mais c’est un meilleur producteur que Duvivier. Certains des gens que j’admire se fâchent. Je me suis fâché avec Truffaut quand je lui ai dit : "Tes films sont moins bons que les miens". Par contre, je lui ai dit que je suis moins bon scénariste, et à Claude, je lui ai dit que j’étais moins bon producteur. Mais ils se fâchent...»

Question : Et Carax ?
«Je lui souhaite bien courage, surtout.»

Question : Besson ?
«Besson, c’est bien. Subway, pas mal.»
Jean-Luc Godard, entretien avec Thierry Ardisson (Bains de Minuit, 1987).


Si ça se trouve, Godard adore Besson mais kiffe aussi Transformer et tout Michael Bay. Suspect Shocked :mrgreen:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
 
Quand les cinéastes s'en foutent sur la gueule...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos Cinéastes Favoris - Lettre "A".
» collection grand cinéastes - Journal Le Soir
» Quand le Cinéma inspire la Bande Dessinée
» Catalogue : Cinéastes, Comédiens & Films
» Des cinéastes à bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Images mouvementées :: Le Cinéma du forum !-
Sauter vers: