Images mouvementées

Forum pour rêveurs fans de cinéma...
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nos films du mois de juillet 2010 !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 9:02

Pis j'oubliais.



Voila. Very Happy :fan: :la:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 9:15

http://www.gamaniak.com/video-5484-day-and-night-pixar.html

Le court-métrage Day and night normalement présenté avant Toy Story 3 mais pas dispo dans plusieurs cinéma. Hopla. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
fripouille
Aime le roux.
Aime le roux.
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 29
Localisation : Chez Makou
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 10:58

Anorya a écrit:
http://www.gamaniak.com/video-5484-day-and-night-pixar.html

Le court-métrage Day and night normalement présenté avant Toy Story 3 mais pas dispo dans plusieurs cinéma. Hopla. cheers
Super, merci Nico ! Il est bien différent des autres courts métrages de Pixar, mais il est biiien !! Pourquoi est-ce qu'on l'a pas vu en 3d sur grand écran ? :wouah:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little Wing
Lost in translation at Paris
Lost in translation at Paris
avatar

Nombre de messages : 2782
Age : 28
Localisation : Always lost in the sea
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 11:34

fripouille a écrit:
Anorya a écrit:
http://www.gamaniak.com/video-5484-day-and-night-pixar.html

Le court-métrage Day and night normalement présenté avant Toy Story 3 mais pas dispo dans plusieurs cinéma. Hopla. cheers
Super, merci Nico ! Il est bien différent des autres courts métrages de Pixar, mais il est biiien !! Pourquoi est-ce qu'on l'a pas vu en 3d sur grand écran ? :wouah:

Je plussoie :wouah:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 11:49

Parce que d'après ce que j'ai compris, ils suppriment le court-métrage ou l'évitent systématiquement afin de pouvoir soit proposer plus de pubs et bandes annonces, soit pouvoir placer une séance en plus, notamment pour un film d'une durée d'une heure et demi. Embarassed Neutral

Moi ce que j'aimerais c'est une liste qui regroupe les cinéma qui diffuse les courts-métrages Pixar, année après année, mais j'en trouve pas. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
Isha
Déjà acclimaté au sirop d'érable
Déjà acclimaté au sirop d'érable
avatar

Nombre de messages : 3966
Age : 30
Localisation : In Absentia.
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 18:09

Je retournerai sûrement voir le film chez moi, je verrai si le court métrage passe encore ou si c'était juste pour l'avant première du coup... J'vous ramènerai une autre paire de lunettes 3D

Mais j'ai peur que ça soit pour gonfler le tout de pubs et pas avoir moins de séances... snif. La France.

Parce que voilà quoi, imaginez l'intérieur des deux bonshommes en relief, c'est méga classe (et super bien fait) Shocked

Sinon c'est beau ce que tu dis Nico, à propos de Toy Story 3.

Ca manque d'un ou deux points en plus quand même.

(Toy Story 3, le film qui m'a rendu malade. :mrgreen: )

Et du coup, vu que ça va bien mieux là, je vais pouvoir regarder l'Antre de la Folie ce soir aga :mrgreen:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.last.fm/user/Schmillbick
Isha
Déjà acclimaté au sirop d'érable
Déjà acclimaté au sirop d'érable
avatar

Nombre de messages : 3966
Age : 30
Localisation : In Absentia.
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 18:35

Et quand je pense que tu mets même pas ta vraie critique !! Evil or Very Mad

Sur dvdclassik, tu mets 5,5 ! Honteux ! Evil or Very Mad

:mrgreen:

Mais vraiment, revois les deux premiers hein. Tu passeras à 8/6 comme tout le monde...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.last.fm/user/Schmillbick
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Jeu 22 Juil - 19:41

Je suis plus exigeant sur Classik, bien plus qu'ici parce qu'il y a les classements du "film du mois", or Toy story 3 en est l'un de mes prétendants aux côtés de the box, summer wars, l'invasion des profanateurs (le premier des 3 remakes de l'original de Siegel. Je me suis pris une baffe monumentale hier soir Shocked )... Et le mois n'est pas fini, il me reste Inception (demain !!!! Shocked ) que j'attends depuis près de deux ans (cf, zieutez le topic qui lui est consacré dans les abymes du forum au passage) et des Kubrick (et là, j'ai peur que sur Classik Kubrick vire tout le monde dans mes classements persos). Et puis contrairement à toi, je n'ai pas grandi avec toy story donc j'en attendais pas grand chose. C'est en plus les pixars que j'ai le moins vu... Embarassed scratch
Mais si tu m'offre les films, je me les revois volontiers. I love you

Ah oui, pour mettre 6/6, il faudrait que je tombe malade comme toi et je tiens pas à mourir pour Pixar au contraire de toi. :mrgreen:
Par contre l'invasion des profanateurs a bien failli me faire des cauchemars...




Citation :
Sinon c'est beau ce que tu dis Nico, à propos de Toy Story 3.

Merci Bonnie. :fan:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Sam 24 Juil - 16:24

Plop plop.

* L'invasion des profanateurs - 6/6. Grosse baffe. Shocked
* Lolita - 5/6. Le Kubrick hein, pas le Lyne.
* Inception - 6/6. Impressionnant.
* Cypher - 4,5/6.


J'y reviendrais soon... Surprised Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
Isha
Déjà acclimaté au sirop d'érable
Déjà acclimaté au sirop d'érable
avatar

Nombre de messages : 3966
Age : 30
Localisation : In Absentia.
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Sam 24 Juil - 20:00

Centurion - 4,5/6 Bonne ptite surprise sympathique !

Predators 3/6 Ni nul ni génial :mrgreen:

Inception 6/6 Du monstrueusement lourd Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.last.fm/user/Schmillbick
Maklaine
Pouce qu'y dit.
Pouce qu'y dit.
avatar

Nombre de messages : 575
Age : 36
Localisation : Un trou
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Sam 24 Juil - 20:15

Inception : 7/6. Film de l'année pour moi. Monstrueux a tout point de vue


_________________
[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Dim 25 Juil - 13:58

Retour sur...


Lolita (Kubrick - 1962).




"Mais au XXe siècle, avec la désintégration des valeurs morales et spirituelles, il devient de plus en plus difficile -et au bout du compte impossible-- pour un auteur de créer de façon crédible une situation comme celle-là, d'imaginer une relation amoureuse qui produise un tel choc et un tel sentiment d'étrangeté. Du coup, pour créer ce choc, on a fait appel aux descriptions érotiques. Mais Trilling [note d'Anorya : Il s'agit de Lionel Trilling, un journaliste d'Encounter que Kubrick mentionne plus tôt dans l'interview. Trilling disait de Lolita que c'était "la première grande histoire d'amour du XXe siècle".] a senti que Lolita, dans la pure tradition classique, y était parvenu : il y avait dans ce roman toute la passion et la tendresse des grandes histoires d'amour et aussi cet élément qui fait que les amoureux sont complètement coupés de ce qui les entoure, étranger aux autres. Et bien sûr, Nabokov a parfaitement réussi à ne donner aucun indice quant à savoir si lui-même approuvait ou non cette relation. En fait, ce n'est qu'à la toute fin, lorsque Humbert la revoit quatre années plus tard, et qu'elle n'a plus rien du tout de la nymphette qu'elle avait été, qu'on découvre l'amour authentique et désintéressé qu'il avait pour elle. En d'autres mots, cet élément qui les éloigne du monde, et même de l'auteur --et certainement du lecteur--, est effectif, et il dure quasiment jusqu'à la fin."
Stanley Kubrick dans un entretien avec Terry Southern : "Le cinéma, Lolita et moi", paru dans Esquire en 1962, repris par les Inrockuptibles dans leur Hors-série Stanley Kubrick en 1999.


On ne pouvait que citer pleinement Kubrick pour son film tellement le constat à l'écran est clair.
Ainsi, James Mason (dans le rôle d'Humbert Humbert, excellent) n'a d'yeux que pour Lolita (Sue Lyon, très bien) et se contrefout totalement de la pauvre Shelley Winters (qui joue Charlotte Haze, la mère de Lolita).
Cette dernière n'a d'yeux que pour le personnage de James Mason et tente désespérément de se l'approprier, quite à paraître plus que douloureusement pathétique aux yeux du spectateur.
Quand à Lolita, elle s'en fiche totalement même si elle rejoint les deux égoïstes du film. :mrgreen:
D'ailleurs, je n'avais pas remarqué à tel point tous les personnages transpirent l'hypocrisie et l'égoïsme à plein nez dans le film. Kubrick, qui s'exile alors en Angleterre, tire à boulet rouges sur une société très puritaine qui se prétendait très ouverte mais ne fait qu'essayer de masquer péniblement ses désirs. Les amis de Shelley Winters font tout pour que Humbert aille dans le lit de Charlotte. Cette dernière se ridiculise par tous les moyens (la robe léopard, outch !) et ses larmes nous attristent d'autant plus. Quilty (Peter Sellers un poil irritant mais bon aussi) est limite encore plus "pédophile" que Humbert pourrait l'être et n'a d'yeux aussi que pour Lolita. Bref tout ce petit monde s'égratigne gentiment sans en avoir conscience, Kubrick réussissant une nouvelle fois avec brio un film sur l'éternelle cruauté humaine. D'ailleurs, même bien avant 2001 et Docteur Folamour, on a presque parfois l'impression de voir des personnages-machines à l'oeuvre. En témoigne un Sellers changeant constamment d'identité comme le T-1000 de Terminator 2 (et comme pour ce dernier, au moment de la fin, les identités --ou jeux et registres de ton pour Sellers-- se multiplient d'un coup) !


J'ai eu le plus grand mal à pénétrer dans le film cette fois-ci. La première fois que j'avais vu Lolita, j'avais adoré les dialogues et l'humour parfois très noir qui s'en dégage...
Spoiler:
 
Mais le film m'est cette fois apparu comme un grand film cruel avec des personnages de peu d'humanité
Spoiler:
 
et c'est justement ce qui en fait sa force. Du coup, par la suite ce revisionnage m'a permis de retrouver des gags dont je ne me souvenais plus (le coup du lit pliant qui ne fait que grincer et Lolita qui dort comme une masse ! :mrgreen: ) et des scènes formidables (le générique avec ce pied qu'on manucure, la première fois qu'on voit Lolita qui prend un bain de soleil, Lolita en Hoola-hoop... et ce fameux fondu au noir terriblement suggestif qui dure près de cinq longues secondes après que Lolita ait chuchoté quelque chose à l'oreille de Humbert !).


Jusqu'a une fin formidable et coupante qui rejoint le début où l'on découvre, comme dit Kubrick, que Humbert avait trop idéalisé Lolita et qu'il s'effondre en pleurs. Ce qui nous apparaissait comme un égoïste prétentieux (à part Lolita il n'aime que la poésie et Edgar Allan Poe --ce qui donne lieu à une remarque jouissive de Lolita sur la vanité de la littérature--) et pervers, devient un amoureux éconduit, obsessionnel et sensible, brisé jusqu'au plus profond de lui-même. Humbert ne peut supporter que la normalité et le matérialisme ait rattrapés celle qu'il portait plus que tout au firmament d'où une discussion où l'on sent plus que du vécu : une personne qui en aime encore une autre mais cette dernière qui est déjà passée depuis longtemps à autre chose. Qui n'a jamais eu ça ? (ou alors vous n'avez jamais pris de rateaux et vous vivez dans une grotte tel un ermite ou au fond d'une cabane en bois dans la forêt tel Bob dans Twin Peaks :mrgreen: )...
(je plaisante hein)


Et le film de refaire une boucle (ce n'est qu'un immense flash-back) pour revenir au début et s'achever sur la troublante image finale d'un portrait troué (un clin d'oeil cinéphilique de Kubrick au portrait de Dorian Grey ? Smile ). Allusion à un temps qui détruit tout, des amours à nos vie, d'une beauté qui ne peut que disparaître dans les limbes temporelles...


Spoiler:
 


Lolita est un drame immense.

5/6.


* bonux ! *


Mon scan d'un petit article sur Sue Lyon du même numéro des inrocks que j'évoque plus haut. Very Happy

Hopla :





-------------



Cypher (Natali - 2002)

Morgan Sullivan se voit embauché par la prestigieuse société Digicorp. Cette dernière l'envoie dès sa première mission à un congrès avec un stylo étrange qui cache un micro. Morgan, sous le nom de Jack Thursby devient rapidement en fait un espion industriel qui va de conventions en conventions à travers tout le pays. Tout se passerait presque pour le mieux si Morgan n'avait pas ses étranges flashs et migraines constantes. Et surtout, tout va basculer au contact de la mystérieuse Rita qui va lui ouvrir les yeux...




Quel plaisir de revoir cette bonne série B qui s'assume pleinement par Natali. Après le roublard CUBE, le canadien Natali signait un film de SF mâtiné de James Bond, porté par les deux acteurs principaux que sont Jeremy Northam (excellent) et Lucy Liu (qui n'a jamais été filmée aussi amoureusement qu'ici. Elle est vraiment craquante et ses yeux qui louchent toujours un peu ne font que rajouter au charme) dans une histoire paranoïaque qui entremêle aussi bien théories du complot qu' univers totalitaire et normatif (un plan avec des maisons, toutes ensemble comme des puces d'ordinateur semble annoncer avec 8 ans d'avance, certains plans architecturaux d'Inception. D'ailleurs ce dernier se dote aussi d'un énorme hommage à James Bond au passage, Nolan étant fana de la saga de l'agent britannique). Curieusement, le film bouffe à tous les râteliers, s'inspire d'un peu tout (eXistenZ comme Orange mécanique pour des casques qui procèdent à des lavages de cerveau, un peu de James Bond pour les gadgets, La mort aux trousses pour une scène nanmoins inversée (de nuit et plus de jour pour une menace qui vient du sol et non des cieux)... 2 captures ci-dessous en exemple) mais l'ensemble est tellement réjouissant qu'on passe. Même certains effets spéciaux qui manquent de finition en plein milieu ou à la fin (notamment des écrans qui font plus que 50's), on passe. Natali s'amuse et nous aussi.




Tout au plus regrettera-t-on un scénario qui peut un peu balader le spectateur en son centre et des enjeux pas toujours très clairs (même si j'ai trouvé ma petite explication concernant le fameux disque) ainsi que des effets lassants et un peu lourds (étirement de l'écran, montage hystérique, flouté, jeu sur le son "ah ah, tu le sens mon design sonore qui te fait péter tes baffles ?" Oui Vincenzo, oui... :mrgreen:) qui font parfois un peu tâche dans le récit (on l'aurais épuré à la Morse (Let the right one in) que ça m'aurait nullement gêné. Je pense que ça aurait mené le film a plus d'efficacité même.
Mais sinon de la bonne série B avec un bon scénario et de bonnes idées.

4,5/6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorya.deviantart.com/
Isha
Déjà acclimaté au sirop d'érable
Déjà acclimaté au sirop d'érable
avatar

Nombre de messages : 3966
Age : 30
Localisation : In Absentia.
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Sam 31 Juil - 10:16

Y'a 9 minutes de Piranha 3D qui ont été projeté au Comic-On et qui sont sur Youtube...

Et comment dire ? J'ai regardé en accéléré pour pas trop me spoiler mais ça a l'air juste jouissif à crever :p)

Attention aux âmes sensibles parce que c'est vraiment GORE :mrgreen:

Ca va être génial Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.last.fm/user/Schmillbick
Anorya
Effraie les filles since 1983.
Effraie les filles since 1983.
avatar

Nombre de messages : 9077
Age : 35
Localisation : Into the french capitale-euh !
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Nos films du mois de juillet 2010 !   Dim 1 Aoû - 20:01